Meeting with our Industry & Services manager

En presque 6 ans chez Mazars Hadj Ali, Wassila Idir a gravi un à un tous les échelons du cabinet. Elle est aujourd'hui manager du pôle Industries & Services et dirige une équipe de près de 15 collaborateurs. Elle vous livre ici son témoignage et retrace son parcours professionnel.

• Quel est ton parcours ?

J'ai obtenu une licence en sciences économiques à l'Université d'Alger et suis également commissaire aux comptes agréée. J'ai débuté ma carrière professionnelle au sein d'une banque pendant près de 4 ans, en tant que comptable puis, in fine, chef du service comptable. Pendant ces 4 années, j'ai beaucoup appris grâce aux différentes tâches qui incombaient à mes fonctions : comptabilité, procédures, contrôle interne, etc.

Par la suite, j'ai intégré les pôles conseil et comptabilité du bureau algérien d'un cabinet d'audit international. Responsable conseil, puis responsable comptable, j'ai notamment travaillé sur de la comptabilité française en collaboration avec l'équipe de Paris. Après trois années, j'ai ensuite intégré un laboratoire pharmaceutique algérien. Au sein de cette PME, j'ai eu la chance de toucher à tout et, bien que je demeurais en charge de la supervision de la paie et de la comptabilité, je faisais également du commercial, une nouveauté pour moi. Une expérience de seulement 6 mois, mais qui m'a beaucoup appris !

Enfin, je suis arrivée chez Mazars Hadj Ali en 2006. J'ai commencé comme assistante auditrice et ai évolué rapidement. J'ai d'abord travaillé au pôle Banque & Assurance ; pas dans l'audit à proprement parler mais dans la réalisation d'études de marché pour l'implantation de banques étrangères en Algérie. Ceci étant, j'ai ensuite effectué l'ensemble de mon parcours au sein du pôle Industries & Services, en charge de l'audit et d'une kyrielle de due diligence. Avant d'être nommée manager en 2010, je suis passée par tous les échelons du cabinet : assistante auditrice, auditrice, auditrice senior, senior 1, 2, etc.

• Quelles sont les missions principales d'un manager chez Mazars Hadj Ali ?

En raison de la taille de Mazars Hadj Ali (nous sommes à peu près 50 collaborateurs), les missions d'un manager à Alger sont relativement différentes de celles d'un manager chez Mazars à New York, à Pékin ou à Londres. Ainsi, un manager chez Mazars Hadj Ali en Algérie embrasse un large spectre de tâches : de la mission purement technique à la formation des stagiaires et des nouveaux arrivés, en passant par la supervision des collaborateurs et de nos équipes. En étroite relation avec les Associé(e)s, je fais également des points de situation réguliers avec Radia Slimani-Zatouch, notre Directrice des activités d'audit. 

En somme, le manager a un rôle crucial au sein de Mazars Hadj Ali : il est le trait d'union, l'interface entre les Associé(e)s et l'ensemble des collaborateurs.

• Quels conseils donnerais-tu à un futur auditeur aspirant à devenir manager ?

1er conseil : aimer le métier ! L'audit est un métier à la fois difficile et passionnant. L'amour du métier vous permettra de gravir tous les échelons.

2ème conseil : être disponible et volontaire. L'audit requiert beaucoup d'énergie et d'investissement personnel. Il faudra apprendre à ne pas compter ses heures de travail. C'est pourquoi la passion du métier est essentielle !

3ème conseil : être persévérant et ne jamais baisser les bras face aux difficultés que vous rencontrerez dans votre travail.

Contact:

wassila.idir@mazars.dz

Want to know more?

Other meetings

Meeting with an intern

Étudiante à l'École Supérieure Algérienne des Affaires (ESAA), Nesrine Mikaili a décidé d'effectuer son stage de Master 2 chez Mazars Hadj Ali. Intégrée au sein de l'équipe Industries & Services, Nesrine a participé à des missions de commissariat aux comptes pendant quatre mois et vous livre ici un retour sur son expérience chez Mazars Hadj Ali en Algérie.